Et pourquoi pas une soupe en complément de vos jus de légumes ?

Inscrivez-vous à ma newsletter
Pour ne pas manquer mes prochains articles

Aujourd’hui, je laisse la parole à Michèle du blog Plaisirs bio, qui vous présente les bienfaits santé des soupe, que vous pouvez consommer en complément de vos jus de légumes. Vous la connaissez peut-être car elle a déjà publié quelques articles sur mon blog. C’est toujours avec plaisir que je l’accueille sur mon blog.

Et pourquoi pas une soupe en complément de vos jus de légumes ?

 

Vous êtes certainement comme moi, une adepte des jus mais on ne peut pas se nourrir que de jus. Et en période d’hiver, manger une bonne soupe chaude apporte des bienfaits non négligeables sur notre santé et sont très complémentaires à la consommation de jus.

Qui n’a pas entendu dans son enfance « mange ta soupe pour grandir ».

 

Personnellement, j’adore les soupes, de l’automne à la fin du printemps j’en consomme tous les jours, les recettes sont tellement variées et diverses que je ne m’en lasse jamais, j’ai appris à les rendre savoureuses. Et en plus je réutilise la pulpe de certains légumes pour réaliser un velouté. (Voir programme réutiliser la pulpe de jus dans vos recettes).

 

D’où vient la soupe ?

Le mot soupe vient du latin suppa, qui sifnifie « tranche de pain sur laquelle on verse le bouillon ». Le premier bouillon date du Néolithique, affirmation attestée grâce aux fouilles ayant mis en évidence des traces d’utilisation de récipients qui servaient à la préparation de breuvages chauds.

La culture des céréales (épeautre, blé, orge…) qui, broyées, enrichiront le bouillon auquel est également rajouté herbes et racines.

La maîtrise de la poterie qui permet une cuisson plus aisée des aliments liquides s’est développée durant toute l’antiquité notamment sous le développement des civilisations méditerranéennes : Sumérienne, Égyptienne, Grecque et Romaine : à Athènes, la soupe de lentilles était servie aux troupes pour qu’elles gardent le moral et les Romains affectionnaient les soupes de vin.

Au Moyen-Age, le pain domine l’alimentation et c’est au XIIIe siècle que le terme « soupe » fait son apparition pour désigner la tranche de pain que l’on arrose de bouillon qui peut être fait de vin, de céréales, de viandes, de volailles, de gibiers, de racines, d’herbes. La soupe constituait le plus souvent l’unique plat chaud de la classe paysanne.

Au XVII e siècle, la diversité des recettes de soupes s’est tant enrichie et embourgeoisée qu’elles ne sont plus assimilées à un plat de pauvre mais deviennent de précieux « veloutés », « crèmes », « consommés » placés à l’honneur sur les tables royales… Louis XV créera d’ailleurs « le potager royal » signe de son engouement pour les légumes et leur préparation. Le mot « soupe » considéré à la cour comme vulgaire était réservé pour les paysans.

Dans notre société moderne les soupes sont parfois contestées par les enfants et boudés par les ados mais elles font le bonheur des personnes âgées.La malbouffe fait des dégâts sur la santé, et mettre les soupes à l’honneur, ne serait-ce qu’à tous les repas du soir, seraient bénéfique sur notre vitalité.

Détoxifier son organisme grâce aux soupes

La plupart des légumes ont un pouvoir diurétique et ils aident à détoxifier l’organisme. Riche en fibres et en cellulose, surtout pour les légumes à feuilles vertes, ils permettent de déstocker les mauvaises graisses.

En réalisant des jus on élimine les fibres, ce qui permet de rendre les jus très digeste surtout pour les intestins fragiles. En effet, les fibres des légumes crus peuvent être irritantes pour les intestins, ce qui en limite la quantité. L’avantage des jus est de pouvoir consommer de grandes quantités de légumes.

Mais en consommant des soupes, les fibres des légumes deviennent plus digestes grâce à la cuisson et c’est ainsi une bonne alternative pour consommer beaucoup de légumes, et c’est très complémentaire à la consommation de jus.

 

Quel bénéfice apporte la soupe ?

En hiver, boire une bonne soupe chaude nous réchauffe, la soupe est rassasiante et nutritive. La soupe peut constituer un repas très complet, on peut y apporter des protéines animales ou végétales. Il faut savoir que les protéines sont indispensables pour renforcer nos muscles.

Les soupes contribuent à une alimentation saine et naturelle. Pour les personnes qui veulent perdre du poids, les soupes seront une aide précieuse pour obtenir du résultat. Si vous êtes intéressées par un programme minceur grâce aux soupes cliquez sur ici.

 

Les atouts santé de consommer des soupes à base de légumes ?

 

  • Riches en vitamines, elles sont antioxydantes et permettent de ralentir les effets du vieillissement.
  • Les soupes sont très digestes, elles demandent peut d’énergie pour être digérer notamment dû à la texture « souple » des légumes après la cuisson.
  • Elles sont hydratantes grâce au liquide qu’elles contiennent tout en étant nutritive.
  • Elles sont peu caloriques, à condition d’éviter l’ajout de crème fraîche, de fromage ou de charcuterie.
  • Elles permettent de détoxifier l’organisme grâce aux propriétés diurétiques de beaucoup de légumes et aux fibres qu’ils contiennent.
  • Les légumes sont riches en potassium ce qui aide à maintenir une bonne tension artérielle.
  • Les fibres ont un rôle important pour notre organisme, elles régulent notamment le transit intestinal, elles permettent de réduire le taux de cholestérol dans le sang.
  • Agrémentées de protéines végétales ou animales, les soupes constituent un repas très complet et suffisant pour apporter tout ce qu’il faut à notre organisme. Les protéines sont essentielles pour la construction de nos muscles.

Réalisez une cure de soupe pour votre vitalité

 

On peut tout à fait réaliser une cure de soupe en complément d’une consommation de jus. La cure de soupe va vous permettre de nourrir votre corps tout en le détoxifiant,

Pour perdre du poids une cure de soupe peut vous y aider mais attention il ne s’agit pas de se nourrir de pot-au-feu et de potée au chou, vos soupes doivent avoir des atouts nutritionnels sans être trop calorique. Il ne faut pas négliger les apports en protéines, et à travers mon programme soupe vous obtiendrez des résultats autant sur votre forme que sur votre vitalité.

Ce programme vous permettra de retarder les effets du vieillissement et de déstocker la graisse, afin de pouvoir garder la ligne. Il est important d’accompagner sa cure de soupe avec une activité physique régulière pour optimiser tous les bénéfices de ce programme sur votre santé. Si vous souhaitez une méthode efficace pour rester mince et jeune grâce à une cure soupe, ce programme est fait pour vous.

 

Alors êtes-vous tentés par une bonne soupe ? est-ce que vous en cuisinez régulièrement ? partagez-moi vos expériences dans les commentaires.

 

Résultats de votre recherche

  • qu est ce qu une soupe pour les paysans
  • une soupe en complement du soupe
Inscrivez-vous à ma newsletter
Pour ne pas manquer mes prochains articles

Laisser un commentaire

1 × cinq =

CommentLuv badge

error: Content is protected !!